Lundi à Vendredi
8h30 à 19h00

elements-pub-formations

Coworking le mieux noté des Hauts de France

Du Lundi au Vendredi De 8h30 à 19h00

elements-pub-formations

Coworking le mieux noté des Hauts de France

Du Lundi au Vendredi - De 8h30 à 19h00

Coworking le mieux noté des Hauts de France

marque employeur coworking
Pour les entreprises, intégrer un espace de coworking dans leur fonctionnement permet de réduire considérablement les coûts liés à la location de locaux dits “traditionnels”.

Réduction des coûts fonciers

C’est le premier poste de dépenses auquel on pense généralement lorsqu’on se pose la question du ROI lié au télétravail. Là-dessus, nos voisins des Pays-Bas nous offrent un superbe business case avec la Ville d’Amsterdam !


Sur une échéance de 5 ans, la ville a ainsi vu une baisse de 40% du coût du foncier dit “administratif” (ie. fonctions sièges et supports) pour les entreprises de l’agglomération, grâce à la mise en oeuvre du télétravail au sein des espaces de coworking d’Amsterdam et sa périphérie.


Comment y sont-ils parvenus ?

- Limitation des surfaces nécessaires

Les espaces de coworking et tiers lieux représentent alors une alternative intéressante au télétravail à domicile, en cela qu’ils offrent un espace “neutre”, dédié au travail, qui permet de sécuriser le télétravail pour toutes les parties prenantes, salariés y compris ! Attention toutefois à bien anticiper les pics de charges ! Une vraie étude est à mener pour tirer un maximum d’avantages des nouveaux rapports au travail !

- Limitation de la sous-occupation

Ce second point est un peu plus contre-intuitif !

Si votre entreprise n’a pas encore lancé d’étude du taux d’occupation de ses espaces, il est temps de s’y atteler ! Vous vous réservez peut être quelques surprises…

Certaines salles de réunion sont pleines à 85%, d’autres à peine à 20%. Une gestion d’espace optimum devrait viser à limiter les disparités trop importantes entre les taux d’occupation de vos différentes salles, et les espaces de coworking à proximité de vos locaux (ou du domicile de vos salariés) peuvent servir de soupape pour compléter votre offre sur les pics de charges !

Est-il vraiment nécessaire de consacrer 80m² de foncier pour une Board Room ou une salle de créa utilisées 6 fois par mois ?

- Optimiser le foncier en hypercentre

Votre entreprise est installée en zone périphérique pour limiter les coûts, mais vous rencontrez régulièrement des collègues, prospects et clients qui se déplacent de Paris ?

Le prix du m² de bureaux en centre-ville est généralement très élevé, mais c’est généralement là que vous trouverez également le plus d’espaces de réunion et de coworking en terme de densité !

Pensez à recourir aux offres flexibles pour des petites surfaces (salles d’entretien, meeting box, petites salles de réunion) et bénéficier d’emplacement premium que vous ne payerez qu’en fonction de vos besoin ponctuels !

- Renforcer sa flexibilité

Autre avantage à s’implanter dans un espace de coworking, c’est la flexibilité. En effet, que ce soit pour une entreprise qui s’implante à 100% ou une entreprise qui s’implante partiellement (qui envoie un certain pourcentage de collaborateurs dans l’espace), elle bénéficie d’une flexibilité accrue. Une flexibilité si importante dans un monde en constante mouvance et en changement permanent.

Ainsi, l’entreprise pourra dans un premier temps souscrire à des baux beaucoup plus courts que ceux initialement prévus par le marché de l’immobilier : les 3-6-9. La plupart des espaces de coworking proposent des baux au mois sans engagement, voire à l’année. Certains espaces peuvent même fonctionner sans engagement en répondant uniquement aux besoins ponctuels !

Mais dans tous les cas, une entreprise ne sera jamais contrainte à rester plus d’un an. Cette réduction du temps des baux est un avantage concurrentiel assez important. En effet, l’entreprise peut s’adapter aux aléas de son activité, aux pics et aux chutes de son chiffre d’affaires, sans être obligée de payer un loyer pendant 3 ans qui mettra la société en difficulté.

Au niveau de la flexibilité dont bénéficie l’entreprise, il s’agit aussi des locaux des espaces de coworking qui sont extensibles. Dans des locaux traditionnels, on ne peut pas « pousser les murs ». Si l’entreprise se développe fortement, et que le recrutement est une étape obligatoire pour avancer, il faudra des locaux plus grands et extensibles à souhait. Les espaces de coworking offrent cette possibilité ! Les freins au changement et au “déménagement” sont énormes dans des locaux traditionnels, alors que dans un espace de coworking, tout est simplifié !

Et enfin, toujours sur le créneau de la flexibilité, on retrouve la proximité avec les clients. En effet, utiliser un espace de coworking pour des rendez-vous client est idéal pour toujours être au plus proche d’eux. Un client de Lille préférera surement aller dans un espace de coworking lillois pour l’entretien, plutôt que d’aller au siège social qui peut par exemple se trouver à Marcq-en-Baroeul. Cela donne également le sentiment que l’entreprise prend soin de ses clients et de ses prospects en s’adaptant à ces derniers.

Renforcer l'engagement et la productivité

- Augmentation de la productivité des collaborateurs

Ouvrir les espaces de coworking pour les collaborateurs d’une entreprise, c’est ouvrir les portes à la confiance.



En effet, encore trop souvent on entend des stéréotypes tels que “Je ne te vois pas, tu ne travailles pas !”, s’opposant au point de vue des IRPs “Je ne te vois pas, tu travailles trop !”


Les études tendent à montrer…que les 2 points de vue sont justes ! Tout est affaire de contexte !


Un salarié désengagé ne télétravaillera pas correctement, de même qu’un salarié dont le manager ne fait pas preuve de confiance a priori aura tendance à travailler trop et en isolement, risquant ainsi le burnout.


Les espaces de coworking et tiers lieux représentent alors une alternative intéressante au télétravail à domicile, en cela qu’ils offrent un espace “neutre”, dédié au travail, qui permet de sécuriser le télétravail pour toutes les parties prenantes, salarié y compris !


La plus grande autonomie laissée au collaborateur peut alors être mise à contribution dans son travail. Nos amis des Pays-Bas, encore eux, montrent au bout de 5 années d’expérimentation une hausse de la productivité de 20 jours par collaborateur et par an en moyenne ! En partie grâce à la réduction des temps de trajet, mais également grâce à une plus grande efficience du temps de travail effectif !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
négocier le télétravail lors de l'embauche

Télétravail à l’embauche : négocier les conditions

Négocier du télétravail, c’est désormais possible !

Suite à la crise sanitaire de la Covid-19, la pratique du télétravail a explosé dans notre pays.

À l’origine imposé par le gouvernement au cours du premier confinement, le télétravail est presque devenu une norme ayant conquis à la fois les entreprises et les collaborateurs par les avantages indéniables qu’il offre : flexibilité, liberté et économies !

Apprécié et plébiscité par 73%* des collaborateurs selon une étude menée par Malakoff Humanis, il est désormais courant de le voir mentionné dans les offres d’emploi.

Alors comment négocier les conditions du télétravail lors du processus d’embauche ?

Lire la suite »

Les coworkings, acteurs de la redynamisation de nos territoires

Les espaces de coworking répondent à de nombreux enjeux du point de vue de la puissance publique. L’attractivité du territoire est un des piliers de la stratégie de développement de ces tiers-lieux. Dans les grandes villes, métropoles ou dans les endroits les plus éloignés du centre, les coworking permettent de créer du lien et de la proximité entre les acteurs locaux.

Lire la suite »