Rechercher
  • Théo Picques

Entrepreneurs, indépendants : comment tirer profit de la crise sanitaire actuelle ?

Mis à jour : mai 14




Au milieu de cette problématique mondiale qui est le Covid-19, près de la moitié de l’Humanité est confinée à ce jour.

Nous avons tous “le sentiment de vivre collectivement un moment historique mais dans un quotidien réduit à l’horizon des murs de nos appartements, de nos maisons.” - Sébastien Grosmaitre, journaliste chez Ouest France.


Notre liberté de mouvement est touchée, nos relations sociales ont changées, notre santé est menacée, l’économie est en chute libre MAIS la vie reprendra, l’économie reprendra et la Terre ne va pas s’en aller alors préparons l’avenir, soyons optimistes et cherchons les bons côtés de la situation car les bonnes nouvelles font particulièrement plaisir en ce moment.


L’Humain du XXIème siècle s’est toujours plaint en temps normal de ne pas avoir assez de temps, alors que dites vous de prendre le temps de lire cet article, prendre le temps de se remettre en question, de remettre en question nos modes de vie…


Un contexte de solidarité


Des élans de solidarité envers les travailleurs en première ligne ont vu le jour partout dans le monde et plus spécifiquement en France : aide soignants, infirmières, caissières, médecins sont remerciés et applaudis…


La France entière prend conscience que sans eux notre société ne serait plus la même. Entre voisins, les habitants s’intéressent à ceux qui les entourent. On dirait que dans le chaos, les gens prennent enfin le temps de regarder autour d’eux. 


Même les entreprises ont répondu présentes pour soutenir les aides-soignants. LVMH a par exemple mobilisé plusieurs usines et employés pour fournir 19 000 litres de gel hydroalcoolique par semaine aux hôpitaux, le groupe Bernard a mis à disposition gratuitement des voitures pour les soignants immobilisés, Etam se mobilise pour fabriquer des masques. À Lille, le groupe de restaurants la Bottega et les Merveilleux de Fred ont rempli le ventre de nos soignants, enfin la filature Lemahieu a développé avec le CHU des masques en tissus qu’elle distribue en masse aux hôpitaux.


Savoir préparer aujourd’hui, les opportunités de demain


D’un point de vue plus personnel, ces semaines de confinement permettent de se recentrer sur soi, de prendre le temps en famille et de préparer l’avenir. La population française redouble d’empathie et prend le temps de vivre la vie au ralenti. Pour les entreprises et indépendants aussi, c’est un bon exercice pour prendre le temps de se recentrer, d’apprendre à s’adapter. Vous avez le temps de sonder, analyser, vous former, préparer, planifier afin d’être ultra-compétitif lors du retour à la normale dans quelques semaines. Il est important de préparer la reprise d’activité avec une stratégie prête à être lancée.


Être en confinement c’est pouvoir : sonder


Profitez de ces moments où tout le monde est chez soi et relativement disponible pour demander des feedbacks et des recommandations à vos clients. Vous pourrez ainsi obtenir des informations sur d’éventuelles nouvelles opportunités concernant les besoins de votre clientèle.

Cela vous fera du contenu nouveau et authentique à ajouter à vos canaux de communication !

Les envies de votre clientèle vont changer après cette crise singulière, sonder votre cible, c’est aussi anticiper ses comportements un maximum.



Être en confinement c’est pouvoir : analyser


Le confinement est un bon moyen de comprendre nos succès et nos erreurs du passé avec plus de recul. Étudiez ce qui a été fait sur le marché et dans votre entreprise afin d’améliorer votre communication et si besoin affiner votre offre.

Réalisez cet effort et vous sortirez de cette crise encore plus fort !


En analysant l’impact de votre communication de l’année précédente par exemple, vous pourrez en tirer des axes d’amélioration et comprendre les raisons de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.


Être en confinement c’est pouvoir : se former


Vous avez le temps ! Et c’est une denrée précieuse. Utilisez-le à bon escient en continuant de vous informer et de vous former. Vous pouvez réaliser une veille pour connaître les dernières tendances en matière de webdesign et en profiter pour adapter votre site internet (optimisation du parcours client, amélioration de l’expérience utilisateur).

Le site web c’est l’arme de l’indépendant, sa carte de visite, sa carte d’identité, sa plaquette commerciale !


C’est le moment d’explorer des compétences. Wordpress, growth hacking et inbound marketing ne vous disent rien ? Ce n’est pas forcément des cours d’anglais qu’il vous faut mais plutôt une formation en ligne via Moocs par exemple, ou via l’outils gratuit Youtube. Aujourd’hui, chercher une formation en ligne n’a jamais été aussi simple !Les choix sont nombreux et l’accès est illimité. 


Vous vous êtes remis en question et vous vous êtes rendu compte que vous n’êtes plus heureux dans votre entreprise ? C’est le moment de vous reconvertir ! Informez vous, préparez votre acculturation à votre nouvelle activité, préparez votre départ et commencez à vous formez !


Être en confinement c’est pouvoir : planifier


Même si nous n'en connaissons pas encore la date réelle de la fin du confinement, rien ne nous empêche de planifier la reprise, au contraire, la transition ne sera que plus facile.Votre offre ne convient pas ou plus ? Retravailler vos prestations, affiner votre offre et planifier des tests et votre plan d’actions. C’est également l’occasion pour un recrutement qualitatif ! Si vous aviez envisagé d’agrandir votre équipe, même si le contexte actuel n’y est pas favorable, c’est le moment pour ne pas passer à côté de votre perle rare. Les candidats sont entièrement disponibles (virtuellement) et vous avez le temps de prendre le temps.


Être en confinement c’est pouvoir : améliorer


Cette crise vous a ouvert les yeux sur l’impact de l’activité humaine sur la santé de notre Planète ? Il est temps de penser développement durable en bénéficiant des aides financières des organismes tels que l’agence de la transition écologique qui est à vos côtés pour vous accompagner financièrement dans cette démarche.


Le confinement c’est aussi un challenge pour les employés qui doivent être autonomes, organisés et impliqués. Les entreprises évoluent avec leur environnement, de ce fait, le télétravail sera peut être encore plus apprécié à la fin de ce confinement car tout le monde aura trouvé une solution pour s’organiser, communiquer, manager devient alors un nouveau métier. Si vous êtes manager et que vous testez le télétravail pour la première fois avec vos équipes, adaptez votre style de management. Au bureau et à la maison, les défis de management ne sont absolument pas les mêmes.

Comprenez les différents besoins de vos salarié, mettez en place une relation de confiance. Définissez ensemble des plages horaires où tout le monde doit se rendre disponible et joignable, prévoyez les points bilans et définissez des objectifs ensemble.


Enfin, cette crise sanitaire peut s'avérer être un vrai catalyseur d’inventivité. Les inventifs ont le temps de remettre en question la société et ses besoins, de réfléchir à un plan d’action. Qui sait quelles inventions majeures apparaîtront à la sortie de ce confinement ? Du gel hydroalcoolique en spray ? Des masques qui ne marqueront plus le visage de nos soignants ? La démocratisation des ouvres-portes ? 


(plus d’informations sur les ouvres-portes: ici )


© 2018 - 2020 by Clockwork, SASU au capital social de 20.000 €
- immatriculé au RCS de Lille métropole sous le numéro 833 283 724